14 avr. 2021

Page 26

 


Andrée Viollis, grande reporter (61 ans à l’époque) petits talons, robe cocktail et manteau lourd fait piquer un sprint à Albert Londres, 47 ans à ce moment là, lui-même en tenue de soirée (et condition physique déplorable). Il pleut et il fait potentiellement 0 degrés (selon le journal local français de l’époque).
Je suis complètement passé à côté de la représentation du visage d’Andrée Viollis. 3 photos de plusieurs époques différentes ça ne m’a pas suffit pour l’envisager.
J’ai essayé de compenser en lui donnant de l’espièglerie et de l’énergie à revendre.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire