7 janv. 2020

« Elle a choisi David Berkovitz comme éditeur. Entre eux, c'est l'amour vache. Quand il lui casse les pieds, elle dit « c'est ça, j'en parlerai à mon cheval ». Dans l'autre sens, Berkovitz dit « on verra, j'en parlerai à mon rabbin ». En fait David n'était pas très chaud pour éditer Mon voyage en avion avec Hitler mais son rabbin lui a vendu qu'on pouvait essayer de comprendre l'innommable, que c'est en acceptant nos différences qu'on peut vivre ensemble et qu'une histoire de cul en avion reste une histoire de cul en avion. C'est un rabbin de gauche. »
Marc Villard

« Car le paternel, comme le bon pain complet, avait fait dans sa vie une grave erreur. Cinq enfant. Cinq en cinq ans. Cinq mâles, qui plus est. Mais ça, ce n'était pas de sa faute. Les régimes haricots verts/yaourts à la rhubarbe, qui, paraît-il, féminisent à fond le fruit de la rencontre entre la rose et le poireau, n'existaient pas encore. Et, n'importe comment, ce n'était pas dans les émissions religieuses de l'ORTF qu'il aurait pu apprendre ça. »
Jean-Bernard Pouy

Tohu-Bohu
M . Villard et J.-B. Pouy
Rivages/Noir (2007)

Aucun commentaire:

Publier un commentaire