19 mai 2014

« Un être humain est une structure physico-chimique dont la conscience d’exister provient d’un système nerveux complexe. Après la mort, le corps se désintègre ; la personnalité survit en un certain nombre d’impulsions-souvenirs déformées dans le système nerveux des autres. A mesure que les années passent, ces souvenirs s’affaiblissent. Au plus, Gilbert Gosseyn se survivrait en tant qu’influx nerveux chez d’autres hommes pendant un demi-siècle; en tant qu’émulsion sur un négatif pendant un certain nombre d’années ; en tant qu’assemblage électronique d’une série de cellules émises pars des rayons cathodiques, pendant peut-être deux siècles. »
Le monde des Ā
A.E van Vogt
Ed. J’ai lu (1970) p. 60


Aucun commentaire:

Publier un commentaire